fr +84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
+84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
fr

Des jeux populaires inoubliables de l’enfance

Au Vietnam, dans les zones rurales et montagneuses, l’agriculture constitue encore la principale activité des habitants qui travaillent manuellement pour la plupart sans les machines modernes comme dans les pays européens. La technologie et les conforts ne sont pas encore développés. Les enfants créent par eux-mêmes des jeux, ou ils font eux-mêmes des jouets. Les jeux sont souvent très simples, et apportent souvent de grands souvenirs tout au long de l’enfance et ils se gravent dans la mémoire même jusqu’à l’âge adulte.

 

jeux d'enfance

Un jeu de boule à la vietnamienne, comme la pétanque en France. Il est très simple mais passionnant. C’est un jeu individuel ou en groupe de deux, trois, etc.

Jeu de colin-maillard

Jeu dans lequel l’un des joueurs, qui a les yeux bandés, doit poursuivre les autres à tâtons et identifier celui qu’il a attrapé. Il s’agit d’un jeu collectif et demande une interaction entre les joueurs. Pour cette raison, il permet de développer des relations plus fortes entre les enfants, et de renforcer les liens entre les villageois.

Jouer aux cartes, le perdant se voit noircir avec la suie de marmite par le gagnant. Ces jeux exigent aux joueurs de réfléchir, d’agir et de choisir. il permet d’une part aux joueurs de se détendre, de développer le sens de la réflexion, leur souplesse et la réaction rapide. Apprendre en jouant, c’est ce que les parents souhaitent.

Il y en a, aussi, des jeux qui nécessitent tout simplement un objet facile à trouver et facile à utiliser. Tous les enfants peuvent se joindre à ce jeu. Pas de distance entre eux ! ils sont tous devenus amis.

Saut de cheval

(Trò nhảy ngựa – Saut de cheval)
Ce jeu n’est pas moins intéressant que les autres. Il demande un mouvement physique pour sauter par-dessus le dos d’une personne – obstacle. On peut le jouer en groupe de deux ou plus.

jeu du casier mandarin

« ô ăn quan » Jeu du casier mandarin. il peut se jouer à deux, trois ou quatre, il est très populaire au Vietnam, les enfants ramassent des petits cailloux ou de petits morceaux de brique pour ce jeu. Il mobilise plusieurs sens, de créativité, de calcul, d’intelligence, de stratégie. Le gagnant est celui qui amasse le plus de pierres au cours du jeu.

Bain sous la pluie

Bain sous la pluie

En été et automne ( juin août), il fait chaud et il pleut souvent. Les enfants attendent la pluie. Ils courent dans la cour et prennent leur bain sous la grande douche “ la pluie”. Ils s’amusent pleinement.

Jeu de cache-cache

Trò chơi trốn tìm- Jeu de cache-cache. Les régions rurales sont spacieuses et idéales pour jouer. Le cache-cache est le grand classique des jeux en plein air. Ce jeu aux règles simples est un des préférés des enfants. Au cache-cache, les joueurs doivent se cacher pour ne pas être découvert par le « chercheur ». Parfois, les joueurs sont bien cachés et ils ne sont pas découverts par le chercheur, ils s’endorment en oubliant le jeu, puis très tard, ils se réveillent et rentrent chez eux. Il s’agit d’un jeu collectif.

jeu des bâtonnets

Chơi chuyền – Jeu des bâtonnets.

Un tas de 10 bâtonnets en bambou de 30 cm est disposé sur le sol et une balle lancée en l’air (balle soit une petite aubergine ou petit pamplemousse). Le but de ce jeu consiste à récupérer un par un le plus de bâtonnets possible avant de rattraper la balle. Ce jeu est particulièrement apprécié des filles, se pratique en été et en automne sous l’ombre des arbres ou dans la cour. Il développe le sens de réaction rapide des yeux et des mains.

Saut aux cases

Saut aux cases.

Ce jeu traditionnel est très populaire et demande un movement physique. Il est surtout apprécié par les garçons. Les enfants dessinent eux même les cases et jouent selon leurs règles.

Jeu de cabane

Trò nhà chòi – Jeu de cabane.

Les enfants se réunissent dans une cabane montée en feuille et bâtons en bois. Ils se désignent père, mère, et enfants comme une vraie famille. Il y a aussi une petite cuisine avec plateaux et plats. Ce jeu demande une préparation soigneuse et minutieuse. il montre aussi une bonne imagination des enfants sur la famille.

Jeux de corde à sauter

Nhảy dây – Jeux de corde à sauter.

Ce jeu est souvent pratiqué par les filles. Il demande l’habilité, un bon physique, et surtout une bonne collaboration rythmée entre la personne qui saute et les deux joueurs tenant la corde.

eu du dragon-serpent montant vers les nuages

Trò rồng rắn lên mây- Jeu du dragon-serpent montant vers les nuages. Ce jeu est très amusant. Pour commencer la partie, le maître du jeu doit réciter un poème, après quoi, il tente d’attraper un membre de la chenille de participants devant lui. Le maitre du jeu peut attraper n’importe quel participant à l’exception du chef de file ; le participant attrapé devient le maitre du jeu et l’ancien maitre du jeu devient membre du dragon.

Cerf-volant

Cerf-volant. Le cerf-volant est l’une des «spécialité» du Vietnam. C’est non seulement un jeu des enfants pendant l’été, mais également un art. Le cerf-volant évolue seulement dans l’air sec, par opposition aux lieux humides. Il est ainsi considéré comme un message de la sécheresse. Chaque année, après la saison des pluies, on fait souvent des concours de cerf-volant dans le but d’exprimer le désir d’avoir du beau temps et de bonnes récoltes. Cette période est en effet extrêmement importante pour la moisson et le séchage des agriculteurs. Selon la coutume, plus le cerf-volant s’élève haut, plus la moisson sera abondante. Son cadre en bambou, est couvert de papier Do ou de papier de riz. Dans quelques régions du Vietnam, on fait encore des cerfs-volants avec des flûtes ou des sifflets à vent dont les sons, selon la conception, permettent de conjurer les esprits malfaisants et de chasser les épidémies. C’est le jeu préféré des enfants. Ceux qui vivent en ville attendent l’été, les vacances scolaires pour rentrer à la campagne, dans la famille ou auprès des grand-parents. Ils vont aux champs avec d’autres enfants du village pour lancer le Cerf-volant. Les sons des flûtes en harmonie avec les sifflets à vent produisent une atmosphère paisible et agréable. Les enfants d’asseyent par terre pour contempler le ciel, le cerf-volant et puis s’endorment…

RECHERCHE

Sur la route de découverte avec les enfants et adolescents.