fr +84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
+84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
fr

Influence du Bouddhisme au Vietnam

Le bouddhisme est l’une des plus grandes doctrines philosophiques et religieuses du monde, qui existe depuis longtemps avec le système doctrinal massif et le grand nombre de bouddhistes largement répandus. Le bouddhisme a été introduit dans notre pays au IIe siècle et est rapidement devenu une religion qui a profondément influencé la vie spirituelle du peuple vietnamien, outre le confucianisme, le taoïsme et le christianisme.

Cependant, en fonction de la période historique de la nation, chaque doctrine idéologique et religieuse joue un rôle clé, ayant un impact important sur le mode de vie, les habitudes et les pensées des Vietnamiens: le bouddhisme au Xe-XIVe siècle, le confucianisme au XVe-XIXe siècle, la théorie marxiste-léniniste du milieu des années 40 du XXe siècle. Jusqu’à présent, ces doctrines ne détiennent pas un monopole, mais coexistent également avec d’autres doctrines et religions ayant un impact sur la vie sociale.

Le bouddhisme a été introduit au Vietnam par la voie maritime – le bouddhisme venu du Sud ou le « Petit véhicule » et par la voie terrestre – le bouddhisme venu du Nord ou le « Grand véhicule ».

Le bouddhisme est localisé lors de son introduction au Vietnam. Le bouddhisme au Vietnam présente des similarités et des différences par rapport au bouddhisme d’autres pays du monde. Le Vietnam est situé dans la zone de la culture chinoise antique, il a donc de nombreuses caractéristiques de la culture chinoise, en particulier la religion.

Du Xe siècle au XIVe siècle, c’était la période de prospérité du bouddhisme au Vietnam. Sous la dynastie Ly-Tran, de nombreuses grandes pagodes et tours à l’architecture unique ont été construites, telles que la pagode Phat Tich, la pagode Dai Lam, la pagode Linh Xung, la pagode au pilier unique, la pagode Pho Minh. Le roi Tran Nhan Tong était le fondateur de la méditation de Truc Lam Yen Tu, portant l’identité vietnamienne dans un esprit de créativité, d’intégration et d’inclusion. Au cours de cette période, la pagode est devenue le centre culturel du village et de la commune et le moine a également servi de guide en matière d’éducation culturelle et morale. Le bouddhisme est considéré comme une religion d’Etat, il est donc actif partout. Chaque village a une pagode et une tour. Les gens apprennent, étudient le sutra, organisent les fêtes, les marchés juste devant le temple. La fête de la pagode est une activité culturelle plutôt qu’une activité religieuse.

Pagode de cuivre Yên Tử

Selon le bouddhisme, tout est transitoire. Il y a un commencement, une durée et une fin. Par conséquent, il n’existe pas, pour les bouddhistes, de Dieu créateur et éternel. Deux croyances fondamentales organisent la philosophie du bouddhisme : tous les êtres vivants se réincarnent un nombre indéfini de fois ; le déroulement de chaque vie est prévu selon les actions accomplies dans la vie précédente.

De nos jours, le bouddhisme est toujours la religion la plus profondément influente au Vietnam avec plus de 7 millions de bouddhistes et environ 17000 pagodes et temples dans tout le pays.

En savoir plus: Temples et pagodes les plus célèbres à Hanoi

RECHERCHE

Sur la route de découverte avec les enfants et adolescents.