fr +84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
+84 (0)24 37 48 08 41 / +84 (0)9 88 72 43 68 [email protected] RAPPEL gratuit
fr

Le culte des Déesses Mères

Le culte des Déesses Mères, une singularité du Vietnam, a été officiellement reconnue en tant que patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par le Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO le 1 décembre 2016.

Ce culte est une croyance multiculturelle qui n’existe qu’au Vietnam.

Au cours de son développement, cette croyance a intégré avec souplesse des éléments de différentes religions comme taoïsme et bouddhisme.

Les trois principales déesses-mères vénérées par les Viets sont Thánh Mẫu Liễu Hạnh, la déesse du monde céleste (l’un des quatre Immortels des légendes vietnamiennes), Mẫu thượng ngàn, la déesse des forêts et des montagnes et Mẫu thoải, la déesse de l’eau.

la Sainte-Mère Liêu Hanh a été désignée comme «Mâu nghi thiên ha» (« la mère du monde »). Elle est «Mâu Thuong Thiên», la première Déesse Mère ayant le pouvoir de gérer le firmament et de maîtriser des forces surnaturelles telles que nuages, pluie, vent, tempêtes, tonnerre et foudre…


le « Hâu dông » (séance de médiumnité), une forme de performance spirituelle

Le panthéon de Quatre Palais dispose de huit grades : (1) la Dame de la miséricorde (Guan Yin), (2) l’Empereur de jade, (3) la trinité des Déesses-Mères, (4) les cinq Grands Mandarins, (5) les douze palais des Dames d’honneur, (6) les dix palais des Princes, (7) les douze demoiselles royales et (8) les douze petits princes.

Au Vietnam, le culte de la déesse mère est une croyance profondément autochtone. Parce que le culte est enraciné dans le matriarcat, dans lequel la mère et la femme occupent une place importante dans la famille.

Le culte des Déesses Mères considère la nature comme une mère à vénérer, qui donne trois choses aux êtres humains dans ce monde: le bonheur, la prospérité, l’éternité. Ce sont les désirs éternels de tout le monde. En outre, le culte de la déesse mère témoigne d’un sens aigu du patriotisme et du spiritualisme. Ceci est clairement reflété par le fait que la plupart des 50 dieux que l’on vénère sont des personnages historiques qui ont du mérite avec la nation ou qui ont été historisés par le peuple, par exemple le Saint Tran est le général Tran Hung Dao.

RECHERCHE

Sur la route de découverte avec les enfants et adolescents.